Image Hosted by ImageShack.us

Accueil

/

 

BIENVENUE CHEZ LES SCHMID VERRIERS !

 

signature-de-martin-schmid.jpg
( signature de Martin Schmid ) 

Parmi les grandes familles verrières qui ont essaimé en Europe, la famille Schmid constitue, sans conteste, l'une des plus importantes, si ce n'est la plus prestigieuse ! Voici l'avis de M. Walter NEUTZLING, chercheur allemand, qui est le spécialiste de référence de l'histoire des verriers:

"Ce patronyme est, avec plus de 600 000 représentants le nom de famille le plus répandu en Allemagne après MULLER. Suivent : MEYER ( MAYER), SCHNEIDER, HOFFMANN, FISCHER, WEBER, BECKER, WAGNER, SCHAFER pour ne citer que les premiers. Il s'agit, à part deux exceptions, de noms de familles qui proviennent d'un nom de métier, et, SCHMID ( ou SCHMIDT, SCHMIT, SCHMITT...) n'est pas une exception.

Ce nom se traduit en en français par FORGERON ( l'équivalent du nom français LEVEBVRE ). Cependant il ne faut pas généraliser. Il provient du vieux haut allemand ( AND) SMID, à l'origine, il ne désignait pas seulement un forgeron, mais tout artisan qui avec un métal produisait un objet d'art.

Encore aujourd'hui, le nom de SCHMID est rattaché à environ vingt professions. Ainsi un orfèvre est un GOLDSCHMIED, celui qui fabriquait des casques un HELMSCHMIED, le chaudronnier, un KUPPERSCHMIED...etc..Tous ces noms de familles n'ont donc rien de local et l'on ne peut les rattacher à une certaine province. Il y a des forgerons partout. 

Pour en revenir aux SCHMID verriers, une hypothèse peut-être avancée. Le verrier étant très habile et fabriquant des objets très artistiques, on a très bien pu dire ' il est habile comme un Schmied '. Dans ces conditions ce nom de famille pour les verriers serait plutôt un surnom. Il ne s'agit, rappelons le, que d'une hypothèse, et, la question non encore étudiée le mériterait bien."  ( M. Walter Neutzling dans la revue Nord Généalogie n°81 1986/4 : voir la suite de son exposé dans la rubrique sur l'origine des Schmid)

Vous pouvez contacter par mail le webmaster de ce site, Christian Schmitt, un descendant des Schmid : chri.schmitt@free.fr  Merci de votre visite !

Visitez le  site sur J.L. Trévisse: Jean-louis Schmitt dit Trévisse, artiste peintre (1949-1998) également un descendant des maîtres verriers Schmid.

http://www.espacetrevisse.com

Mon nouveau livre "Je décalque l'invisible" sur les vitraux de Jean Cocteau de l'église Saint-Maximin de Metz.

couverture-livre.jpg

Vous pouvez directement commander et acheter mon livre sur le site de l'éditeur:

http://www.editions-des-paraiges.eu/magasin/page10.html

 Mon prochain livre: "Les Vitraux de Jacques Villon, Cathédrale Saint-Etienne de Metz" Editions des Paraiges sortira à la fin de cette année voir article:

http://espacetrevisse.e-monsite.com/pages/mes-travaux-personnels-notes-etudes/l-aine-des-duchamp-a-metz.html

 

 


http://espacetrevisse.e-monsite.com/pages/souscription-du-livre-je-decalque-l-invisible.html

  00040142